Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 07:53

http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/s320x320/294474_237916129595571_100001315581954_599334_1340919267_n.jpg



à partir de 20h  :

 

EXPO LILAS (dessins/affiches/sérigraphies – Montpellier)

http://lalilas.over-blog.com/

 

puis à partir de 21h :

 

KATAWUMPUS (noise insidieuse – Coucouron)

http://www.katawumpus.com/


TETSUO
(duo folk pop expérimental - Pau)

http://tetsuo.info/ - http://www.atrdr.net/


L'OEILLERE
(solo electroacoustique - Bruxelles)

http://www.myspace.com/memoiresdeloeil

 

TETSUO + L'OEILLERE (cabaret pop expé tous ensemble)

http://atantreverduroi.bandcamp.com/album/tetsuo-loeill-re

 

 

Prix libre – Adhésion annuelle de 4 euros

http://www.myspace.com/pakebolepakebot@live.fr

 

 

 

Envie d'une soirée aux ambiances protéiformes et envoûtantes ? De balades au gré d'univers intimistes, dans un cadre feutré, entre le massif zinc du bar et la réverbération doucereuse et bienveillante de la cheminée ?

 

Le plateau qui vous est proposé ce samedi par vos aimables bienfaiteurs devrait, sans doute aucun, combler vos inavouables attentes. Afin de mieux décrire les mondes très singuliers de nos hôtes, nous nous attarderons sur quelques textes récupérés ci et là.

 

Pour ce qui est des Katawumpus, bien connu(e)s de nos services et fraîchement auteurs d'un très bel album/livre, voici des extraits de la chronique réalisé par « Heavy Mental », un lyonnais qui, soit dit en passant, réalise des articles de très bonne facture sur son blog, jetez y un œil, ça coûte rien. Voila qui devrait pouvoir amplement satisfaire votre curiosité :

 

« Nous avons déjà évoqué Katawumpus à l’occasion d’une démo/EP trois titres au nom complètement improbable. Nous voici désormais en présence de Soleil Cogne, le premier album de ce groupe plutôt inclassable… Et c’est précisément ce qui nous intéresse chez ces quatre jeunes gens, ce côté « inclassable », la musique de Katawumpus n’incitant jamais à la paresse et vous interpellant constamment. On imagine aussi qu’elle pourrait facilement rebuter et refroidir les meilleures bonnes volontés : trop de choses, trop de directions prises, trop de nuances entre le noir et le gris foncé (parce qu’avec Katawumpus ça ne rigole pas tous les jours) et trop de préciosité, peut être… Affirmons tout de suite que si vous êtes profondément allergiques au côté littéraire pour ne pas dire théâtral dans la musique et que si vous préférez le côté massif du métal, le côté direct du hard core ou le côté écorché vif de la noise, Soleil Cognerisque de ne pas totalement vous combler. Pourtant, il y a un peu de tout cela chez Katawumpus mais de façon totalement transfigurée, le groupe ayant choisi d’aller bien au-delà, du côté des labyrinthes que l’on s’oblige à arpenter au lieu d’aller tout droit et des viscères que l’on expose au grand jour dans les galeries d’un cabaret noise encombré d’obscurité.

[…]

Aussi cela nous parait être une excellente idée que d’avoir accompagné Soleil Cogned’un livre. Oui, un vrai livre : celui-ci regroupe un texte (signé Cécile Coulon) et des illustrations de quatre artistes différents. Le tout parait à la mi-septembre aux éditions Horripeaux qui ont eu l’idée d’appeler cette façon plutôt inhabituelle de procéder un « enlivrement » – car si on compte nombre (et même beaucoup trop) de disques et de musiques inspirées d’une histoire, d’un livre, d’un film… l’inverse est beaucoup trop rarement vrai.

[...].

Et nous ne doutons pas non plus qu’il n’a pas du être très aisé de capter toute cette folie en studio. Si la matérialité sonore générale semble parfois un peu terne, elle rend néanmoins clairement distinguables toutes les ambitions de Katawumpus. A suivre de près. »

 

Source : http://666rpm.blogspot.com/2011/09/katawumpus-soleil-cogne.html

 

 

On fait pas mal dans le belge en ce moment à Chadron, l'Oeillère perpétuera ainsi cette glorieuse lignée. Pour illustrer ce que fait ce gars, voici un compte-rendu réalisé par la radio Emergence :

 

« A l'initiative de ce groupe; une seule personne : Nicolas Gardrat . Avec sa seule guitare il remplit l'espace avec une facilité déconcertante, et sans grand solo masturbatoire...
Il mélange accords et rythmes traditionnels avec une aisance remarquable et même si techniquement il n'y a rien à dire, cela reste accessible à tous : les oreilles entraînées apprécierons tout autant que les novices.
La guitare lance la mélodie et le rythme; puis il déstructure, et réassemble, réinterprète, ralentit, réaccelère; aux tempètes se succèdent accalmie et ouragan furtif en suivant... L'imagination part dans tout les sens, j'ai vraiment l'impression que la guitare parle, elle raconte réellement une histoire à chaque fois pleine de rebondissement et de moments inattendus, de suspens, de course folles, d'abattement, de repos... On a pas le temps de dormir et l'on est toujours surpris car les parties sont assez imprévisibles. »

 

Source : www.emergence.c.la

 

Les Tetsuo sont déjà passés par chez nous il y a 2 ans de cela, lors d'une mémorable soirée avec les Ici Vous Etes un Touriste, le Dernier Singe et une incruste de dernière minute des ¾ d'Headwar. Ils reviennent donc cette fois avec leur formule classique duo d'une part, ainsi qu'un nouveau set qu'ils exécuteront en compagnie de l'Oeillère d'autre part. Cette collaboration fait l'objet d'une sortie sur l'excellentissime label palois A Tant Rever du Roi, qui nous a déjà gratifié de pas mal de leurs émissaires, pour notre plus grand plaisir (Danisco For Beauty, Shub, Tapetto Traci, Heliogabale, Calva). Par ailleurs, vous pouvez noter dès maintenant sur vos petits agendas que ce label fêtera ses 10 ans d'activité/activisme les 13 & 14 avril 2012 à Pau avec pleins de bonnes choses en perspective, restez à l’affût.

 

« Mêlant une pure approche "fait main" et une ambition musicale assumée, le disque, défendu par le label ATRDR, oscille vicieusement entre pop acoustique, musique de film, cabaret punk et expérimentations en tous genres où l'ombre de Tim Burton n'est jamais bien loin.
Les deux artisans ont été aidés dans leur oeuvre par bon nombres d'amis :
Dawn McCarthy de Faun Fables et Elyas Khan de Nervous Cabaret (pour ne citer qu'eux) ont donné leur voix sur deux pièces d'étoffe.
Le studio de la trappe à Toulouse a su servir de métier à tisser pour capter analogiquement l'énergie live du duo et lui conférer un son chaud et boisé.
Des ondes martenot, des cuivres, des bois, des cordes, une vielle à roue viennent soutenir et enrichir l'univers musical sous-titré par un chant versatile et des textes où les corps sont coupés en pièces.
La contribution des nombreux invités présents sur cet album est distillée par le duo pour faire vivre tous ces morceaux sur scène. »

 

Source : http://www.atrdr.net

 

Enfin, vos yeux pourront se délecter des œuvres de Lilas, artiste montpellieraine, membre du collectif Konsstrukt et auteur d'affiches pour des soirées au Mojomatic, à Le Méchantes Bêtes, etc... auteur également de pochettes d'album (Don Vito, Les Phalanges Métalliques, compil de l'Asso Y Song), participation à moultes fanzines (Le Dernier Cri, Danse Dance, Béance Tubaire, …), bref, plein de bonnes choses.

Partager cet article

Repost 0
Le pakebot via assos'y'song - dans Copinages de scène
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de assos'y'song
  • Le blog de assos'y'song
  • : Il s'agit du blog de l'Assos'y'song, organisatrice de concerts noise, rock, punk, pop, blues, hip hop, kraut, électro, expérimentale. Tous ces styles représentent ce qui nous touchent mais nous ne faisons que peu de dates. Petit label à ses heures, on a aussi une distro DIY.
  • Contact

Recherche